Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Lun 16 Fév - 13:57

Mazal le suspense, mazal !

Le 9 avril prochain, vous aurez le choix. Voter Loth
Bonatero ou …


…boycotter !

D’accord, il a annoncé sa re-candidature ce jeudi, à la Coupole du 5-Juillet,
et devant 7000 témoins. Mais ça ne veut rien dire ! Tout n’est pas joué ! Il
peut y avoir un rebondissement de dernière minute, voire de dernière seconde.
Moi, ce que j’en dis, je le tiens d’une parente, technicienne de surfaces à la
salle omnisports où s’est tenu le meeting d’auto-investiture. Malika —
appelons-la Malika puisqu’elle a tenu à garder l’anonymat — m’a juré avoir eu un
entretien de près de 3 heures avec le chef de l’Etat, dans sa loge, avant qu’il
ne se présente à la tribune. Au départ, Malika devait entrer 3 minutes à peine,
5 tout au plus pour nettoyer la loge, passer le chiffon et asperger le sol d’un
cocktail savamment dosé entre Sanibon et Crésyl. Mais, le candidat indépendant
de notre volonté lui aurait demandé de rester discuter avec lui. Juste quelques
minutes. Finalement, leur tête-à-tête a duré 3 heures. 3 heures durant
lesquelles la salle a eu le temps de chauffer, les poètes de répéter leurs
alexandrins, les chanteurs de faire vibrer leurs glottes et les lécheurs de
bottines d’assouplir et de muscler leurs langues. Le temps surtout pour Malika
de recueillir cet extraordinaire aveu de la bouche même du raïs : «Vois-tu
Malika, je vais faire face dans quelques instants à 7 000 fidèles à qui je vais
annoncer que je me représente. Mais à toi, à toi seule, je vais te confier le
fond profond de ma pensée : je pense très sérieusement à raccrocher et à confier
les rênes ainsi que l’attelage à celui que je considère comme étant mon digne
héritier.» A ce niveau-là, vous comprendrez aisément que j’ai pressé Malika de
questions, l’implorant de me livrer le nom du successeur. Rien ! Ma parente
Malika n’est pas seulement technicienne des surfaces. Elle est aussi experte en
rétention de l’information. Quoi qu’il en soit, l’essentiel, en plus d’être dans
Lactel, réside dans cette formidable information : rien n’est encore joué pour
le 9 avril. C’est d’autant moins joué que Malika a tenu à me préciser qu’en
sortant de la loge présidentielle, elle a croisé Djouher, maquilleuse qui elle
entrait dans ladite loge. Qui sait ce qu’a pu dire Abdekka à Djouher ? Je fume
du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.


Le soir d'Algérie


Dernière édition par Liqueur le Mer 18 Fév - 18:23, édité 2 fois
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Mar 17 Fév - 14:43

Oui M’sieur ! Indépendant avec un D majuscule !

Présidentielle 2009. Le sismologue, Loth Bonatiro, candidat à
cette élection vient de faire sa déclaration de patrimoine. Il
affirme ne posséder qu’une …


…échelle !

Ce que vous pouvez être mauvais, tout de même ! J’entends d’ici le sifflement
de vos langues fourchues. A peine a-t-il eu le temps de dire qu’il se
représentait à la tête du pays en tant que candidat indépendant, que vous avez
aussitôt commencé à ricaner comme des hyènes. Bien sûr qu’il est indépendant.
Complètement indépendant. Totalement indépendant. Indépendant et même au-delà !
Ô ! Ça vous va bien de lui dénier le label indépendant sous le prétexte
fallacieux qu’il aurait augmenté les députés juste avant l’amendement du 12. Y a
que des vipères comme vous pour y voir un lien politicien, une basse manœuvre
électorale. Là où finalement le cher président n’a fait montre que de simple et
musulmane compassion à l’endroit d’une catégorie d’Algériennes et d’Algériens
défavorisés et vivant jusque-là dans la précarité, les députés. Regardez-moi ça,
entendez ces énormités ! Vous récidivez dans la mauvaise foi en soupçonnant le
cher, très cher président-candidat d’avoir bien choisi le moment pour ordonner à
Ouyahia de payer les arriérés de salaire des milliers de travailleurs jusque-là
réduits à la mendicité. C’est le comble ! Assimiler ce geste de charité
républicaine, de fraternité et d’entraide à une vicieuse opération de charme
avant le 9 avril, c’est tout simplement mesquin de votre part. Et ne me dites
surtout pas que le raïs indépendant aurait pu régler le contentieux des salaires
plus tôt, qu’il avait deux mandats, deux fois cinq ans pour le faire. Il l’a
fait ! Et pas à l’approche du 9 avril 2009. Non M’sieur ! Il l’a fait en 2004.
Un peu avant le 15 avril. Et il l’avait déjà fait en 1999. Donc, des années,
bien des années avant le 9 avril 2009. Vous voyez ? C’est pas une preuve, ça,
qu’il est résolument indépendant ? Non, vraiment, je vous trouve pitoyables.
Vouloir entacher l’indépendance d’un aussi fier cavalier que lui par vos
soupçons infondés. Tenter de diminuer de sa bonté toute naturelle, de son refus
obstiné des calculs politicards, de son désintéressement absolu des attraits du
pouvoir, c’est petit, très petit ! Et c’est surtout malhonnête. Car, ce faisant,
vous escamotez une partie importante, capitale de son discours prononcé à la
Coupole. Là où il dit ne s’être décidé à se représenter que sous la pression
populaire et les millions de poitrines d’Algériennes et d’Algériens qui se sont
gonflées pour l’appeler à briguer un 3e mandat. Osez dire, là aussi, que c’est
une manœuvre politicienne et que, dans les faits, personne ne l’a vraiment forcé
à rempiler ? Osez ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L

Le soir d'Algérie
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Mer 18 Fév - 18:24

Le bruit glaçant des vestes qu’on retourne !

Présidentielle 2009. Loth Bonatiro, sismologue et
candidat à la magistrature suprême, est craint
par tous ses adversaires qui lui reconnaissent
une qualité redoutable : son sens de la…

…réplique !

Il m’est arrivé à plusieurs reprises, ici même et dans d’autres canards, de
chambrer Rédha Malek. Je l’ai toujours fait de manière affectueuse, partant du
principe que dans une chronique d’humeur et d’humour, il fallait que mes «amis
politiques», ma propre famille de pensée soit passée à la moulinette du pastiche
et du rire. Je l’ai fait avec Rédha Malek, cet immense bonhomme. Comme je l’ai
fait aussi avec d’autres immenses bonhommes dont je me sens proche, très proche,
comme Saïd Sadi du RCD et Hachemi Chérif du MDS. C’est là, la règle du jeu.
Commencer par les siens, avant de croquer les autres. C’est donc avec ce
préalable que je peux aujourd’hui dire toute ma douleur de voir l’ANR, ce parti
républicain fondé par Monsieur Malek, sombrer dans les bras de Abdekka. Oh !
Bien sûr, les «lumières» pourront toujours glousser sur le fait qu’il ne s’agit
finalement que d’un petit parti. Peut-être ! Petit parti, mais grandes idées et
nobles idéaux. La résistance républicaine face à la menace de l’Etat islamiste.
La démocratie face à la chourocratie. La bataille pied à pied contre les hordes
intégristes afin que la peur change de camp. Pourquoi devrais-je avoir honte de
cette lutte ? Non ! Je m’en enorgueillis. Et je suis profondément choqué
aujourd’hui de voir la route tracée par Rédha Malek dévoyée, violée, dénaturée à
l’extrême. D’un parti anti-intégriste, les «successeurs» de Monsieur Malek sont
en train de faire un comité de soutien à ce qui symbolise le mieux le new deal
islamiste mondial en marche, Boutef’. Ya dine Allah, comment peut-on avoir été
de l’aventure Rédha Malek et venir en février 2009 offrir l’ANR au candidat des
islamistes ? L’ANR a ses victimes, ses martyrs assassinés par les groupes
intégristes armés. Sans y avoir jamais mis les pieds, je suis même convaincu
qu’au siège de l’Alliance nationale républicaine, les photos de ces héros de la
démocratie sont encore accrochées. Alors, pourquoi ? La réponse, elle n’est pas
au siège de l’ANR. Elle est dans ce palais d’où un jour, un homme aigri par la
haine aveugle, mais aussi et surtout guidé par un plan de marche, un projet
national-religieux, a juré de gommer tous les substrats démocratiques. Cette
démocratie qu’il n’a eu de cesse de railler. Il vient une nouvelle fois de
prouver, à travers le rapt de l’ANR, que son plan de formatage est en cours.
Plus que jamais ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Lun 13 Avr - 13:58

Essebta ! Centoura ! Lah’zam ! La ceinture !

Présidentielle 2009. Dès leur arrivée à Alger, les observateurs
africains ont déjà noté une anomalie :


Y a plusieurs candidats à cette élection !
Monsieur le grand patron du FMI, j’ai lu dans votre dernier rapport que les
Algériennes et les Algériens devront se serrer la ceinture à l’avenir. C’est
justement à ce sujet que je me permets de vous écrire aujourd’hui. Au sujet de
la ceinture. Vous savez Monsieur le grand patron du Fonds monétaire
international, nous Algériens avons une longue histoire avec la ceinture. Une
histoire riche. Une histoire mouvementée. Une histoire pleine de
rebondissements. Bref, tout cela pour en arriver à la principale information que
je voulais vous communiquer, afin que vous ne persistiez pas dans l’erreur :
NOUS N’AVONS PLUS DE CEINTURE A SERRER ! Oui ! Oui ! Je sais, cela doit vous
interloquer. On le serait à moins. Et pourtant, c’est la stricte vérité. Nous
n’avons même plus de ceinture à serrer. C’est qu’à force d’obéir
respectueusement et scrupuleusement à nos chers dirigeants qui nous ordonnent
depuis la nuit des temps d’indépendance de nous serrer la ceinture, ce qui
devait arriver, arriva ! Usée jusqu’à la corde, la ceinture a cassé. Au début,
ce sont les fixations de la grosse boucle qui ont commencé à donner des signes
de faiblesse. Ensuite, ce sont les trous gradués da la ceinture, lesquels à
force d’être manipulés se sont exagérément élargis pour se déchirer entièrement.
Ensuite, c’est le cuir, rongé par notre sueur, tanné par les vilénies du temps,
marqué par notre pouvoir d’achat de plus en plus riquiqui, ce cuir a rompu. Faut
vous dire, Monsieur le Président du FMI, qu’une fois nos ceintures déchirées,
nous ne sommes pas restés les bras croisés. Pour deux raisons au moins. D’abord,
parce que lorsque votre ceinture vous lâche, il ne faut surtout pas vous croiser
les bras, votre pantalon en tomberait. Ensuite, parce que sans ceinture, comment
aurions-nous fait pour respecter vos augustes recommandations en matière de
serrage de ceinture ? Nous nous sommes donc adressés tout naturellement à nos
dirigeants pour leur demander de nouvelles et plus solides ceintures. Vous savez
ce qu’ils nous ont répondu, Monsieur le grand patron du FMI ? Tout simplement
que «l'on n'a plus besoin de ceinture lorsqu’on n’a plus de pantalon !» Voilà
leur réponse, Monsieur ! Dès lors, vous comprendrez que sans ceinture et sans
pantalon, nous en soyons réduits, nus comme des vers, à fumer du thé pour rester
éveillés à ce cauchemar qui continue.
H. L.
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Mar 9 Fév - 16:40

La dernière invention du Gardien des Puits !

Pourquoi diable Abdekka garde-t-il le silence alors que toute
l’Algérie est secouée par des scandales ? Parce que la bonne
éducation impose de ne pas parler…


… à table avec la bouche pleine !

Chakib Khelil, ministre de la bonne mine du régime et humoriste à nos heures
perdues, vient de nous en sortir une dernière, bien bonne, bien «torchère». Sans
se démonter d’un boulon de raffinerie, Si Chakib a affirmé : «Il n’y a pas de
scandale Sonatrach ! C’est une invention de la presse.» Mazette ! Va falloir que
mes consœurs, confrères et moi avisions les directions de nos journaux
respectives pour ajouter une mention sur nos cartes de presse, dans la rubrique
«profession». Eh oui ! Car, désormais, nous ne sommes plus seulement des
journalistes, nous sommes aussi des inventeurs. Qu’avons-nous inventé d’aussi
extraordinaire pour que le ministre de leurs ressources fossiles nous décerne ce
label d’inventeurs ? Un tas de trucs les uns plus désopilants que les autres.
Figurez-vous que nous avons à notre actif l’invention du scandale de l’autoroute
Est-Ouest. Si ! Si ! C’est nous ! Nous avons aussi inventé le scandale de la
bastonnade des médecins grévistes à la sortie de l’hôpital Mustapha-Pacha, à
Alger. Nous avons aussi inventé le scandale des charges sanglantes de CRS sur
les sit-in des enseignants. Nous avons aussi inventé le scandale du thon rouge.
Nous avons aussi inventé le scandale des magistrats faussaires. Nous avons aussi
inventé le scandale Bouricha et consorts. Nous avons aussi inventé le scandale
BRC. Nous avons aussi inventé le scandale du fils du ministre chopé en Suisse
avec 20 000 euros en liquide et qui a expliqué aux policiers suisses ahuris
qu’il s’agissait là de son «argent de poche quotidien». Nous avons aussi inventé
le scandale du PNDRA et des sommes abyssales avalées par un seul homme dans une
seule wilaya. Nous avons aussi inventé le scandale de la Société hippique. Nous
avons aussi inventé le scandale du piratage des lignes téléphoniques à Annaba.
Nous avons aussi inventé le scandale des concours d’accès et de promotion à l’Ecole
de police. Nous avons aussi inventé le scandale… je pourrais continuer ainsi sur
24 pages, en attendant que Le Soir d’Algérie passe à 32 pages. Sacrés
journalistes que nous sommes quand même qui arrivons à concilier journalisme et
inventions. Quoi que si j’ai bien compris, le GP Khelil, le Gardien des Puits,
il voudrait nous voir moins inventer et plus faire dans le journalisme. Le
journalisme maison, bien sûr. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar
continue.
H. L.
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Mer 10 Fév - 12:01

Attention petits vilains, on vous observe !
Le ministère de l’Agriculture lance une vaste campagne de
lutte contre le ver blanc. Moi, tant qu’ils ne touchent pas au…


… verre de rouge !

Moi, ça y est ! Je suis enfin rassuré. Cette fois-ci, on va en finir et bien
en finir avec ce méchant fléau de la corruption. Ça fait plaisir à voir comment
le régime a réagi et ce qu’il vient de nous sortir de son chapeau pour
exterminer le vilain fléau de la corruption. Une arme terrible, imparable et de
destruction massive. La corruption ne s’en remettra jamais. Comment
pourrait-elle encore sévir lorsqu’elle aura en face d’elle… l’Observatoire de
lutte contre la corruption, hein ? Je suis sûr que tous les corrupteurs et tous
les corrompus du pays n’ont pas fermé l’œil la nuit dès l’annonce de la création
de cet Observatoire. Je parierai même qu’ils en tremblent encore de se savoir
désormais observés par un Observatoire. Surtout si cet Observatoire de la
corruption a les mêmes prérogatives que les autres Observatoires créés chez nous
depuis l’indépendance. Nous sommes le pays au monde où il se crée le plus
d’Observatoires à la minute. Nous pouvons même revendiquer le statut unique de
réserve naturelle pour les Observatoires en tous genres, de sanctuaire
inviolable pour les Observatoires. Chez nous, les Observatoires ne risquent
rien. Ils sont une espèce protégée. De tout. Isolée. Bien isolée. Inaccessible.
Bien inaccessible. Injoignable. Bien injoignable. D’ailleurs, il n’y a qu’en
Algérie qu’un Observatoire peut être créé, mis au monde, grandir, se développer,
gagner en maturité, vieillir et disparaître sans que grand monde ne sache
vraiment qu’il a existé. C’est pas la belle vie, ça, pour un Observatoire ? Il
aura vécu sans même s’esquinter son organe central, la vue. Créé pour observer,
ses géniteurs, généreux jusqu’au bout, lui auront même épargné d’observer. Et
attendez, ce n’est pas tout ! Le régime réfléchit à d’autres naissances tout
aussi utiles et avant-gardistes en matière de lutte contre les fléaux, notamment
la corruption. J’ai ainsi ouïe dire qu’un Observatoire de l’Observatoire allait
être mis en place. Le second Observatoire aura pour mission d’observer le
premier Observatoire. C’est-il pas passionnant tout ça ? Un grand et beau pays
comme le nôtre où l’on paie des gens pour observer tout en leur recommandant de
voir ailleurs pour ne pas trop se fatiguer les yeux ? Non, définitivement et
indiscutablement, j’observe, sans aucun parti pris, que nous sommes une société
profondément humaniste et prévenante. Je fume du thé et je reste éveillé, le
cauchemar continue.
H. L.
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Liqueur le Jeu 11 Fév - 17:46

Les vieux magiciens sont fatigués !

Depuis qu’elle est secouée par les scandales, Sonatrach tourne au ralenti. C’est tout à fait normal. Il faut bien marquer une pause …

… entre deux bouffes !

Rien à faire ! Ça ne marche pas. Ça ne marche plus. Bizarre tout de même. D’habitude, ça marche. Mais là, non ! Le magicien et sa troupe ont beau tourner et retourner le chapeau pour en faire sortir le lapin, rien. Pourtant, le lapin était promis beau, gras et dodu. Imaginez un peu : une bonne polémique salée avec la France, c’était le moment ou jamais de la balancer sur scène pour détourner les regards de l’assistance, des regards jusque-là braqués sur Sonatrach, l’autoroute Est-Ouest, le thon rouge et autres scandales fleurant bon l’argent public transbahuté de nos poches vers leurs poches. Quoi de mieux qu’une bonne guéguerre avec «França» pour occuper le populo à autre chose qu’à commenter la maison américaine à 2 milliards de dollars, les contrats attribués aux fistons, aux fifilles, aux épouses, aux cousins et parents par alliance maffieuse. Sonnez les trompettes ! Chargez les fantassins et la cavalerie, la patrie est en danger, de Gaulle et le quarteron de généraux félons sont de retour ! Sauf que là, les mêmes fantassins, les mêmes cavaliers, les mêmes ghaïta band qui d’habitude font recette n’arrivent pas à déchaîner nos passions. Walou ! Nada ! Les gueux, le peuple, El Ghachi, sont scotchés sur les scandales et rien ne semble pouvoir les en décoller. Même pas une campagne contre la France coloniale. Tout de même ! Où allons-nous si les bonnes vieilles recettes ne marchent plus, et si les bons gros trucs de magiciens de campagne, de prestidigitateurs de cours de récré ne font plus illusion. Ah ! Que les temps sont durs pour les vieux magiciens ! Les sacs de poudre à perlimpinpin sont presque vides. La baguette magique est ramollie. Les mouchoirs écrans sont tellement mités qu’ils n’arrivent plus à cacher grand-chose. Et les pigeons (nous bien sûr), d’habitude si dociles, si bien élevés, si crédules et si prompts à venir se poser sur la manche de veste, en ont un peu marre de se faire blouser et d’applaudir aux mêmes arnaques. Alors, libre aux magiciens d’opérette de nous annoncer à grands frais qu’ils vont faire apparaître sur la scène cette bonne vielle France et qu’ils vont nous la donner en pâture pour que nous nous défoulions dessus comme d’autres le feraient sur une poupée vaudou. Désolé, mais moi, sur les scandales intra-muros, je reste. Et non seulement je reste, mais je plante et planterais encore mes aiguilles. A chacun son truc ! Et entre autres trucs, j’en ai un que je vous recommande vivement : fumez du thé et restez éveillés à ce cauchemar qui continue.
H. L.
avatar
Liqueur
Papoteuse

Messages : 483
Date d'inscription : 24/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://onpalabre.gonzesse.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pousse avec eux Par Hakim Laâlam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum